Coordonnées

734, rue des Ursulines
Trois-Rivières (Québec) G9A 5B5

Téléphone: 819 375-7922

info@musee-ursulines.qc.ca
Acolyte

Les Ursulines sont fondées en 1535 à Brescia en Italie, par sainte Angèle Mérici. Cette compagnie, consacrée à l'éducation, est mise sous la protection de sainte Ursule, martyre du Ve siècle.

Avec cette fondation, Angèle Mérici ouvre toute large une porte pour les femmes, autre que celles du mariage et du cloître, celle de la consécration vécue dans le monde. La règle qu'elle propose aux membres comporte douze chapitres et présente plusieurs traits originaux dont celui du gouvernement de la compagnie qui dit que l'exercice de l'autorité est remis entre les mains de femmes à la tête desquelles est placée la «Mère principale».

Dès qu'il est nommé évêque de Milan, Charles Borromée introduit la Compagnie de Sainte-Ursule dans son diocèse, puis il en recommande la fondation aux autres évêques. En 1581, en visite à Brescia, il fait remanier la Règle de sainte Angèle. Le douzième chapitre, sur le gouvernement, est complètement changé: l'autorité passe au «Père supérieur», auquel la Compagnie est dorénavant soumise. Les décrets du Concile de Trente et l'opinion publique conduisent également les Ursulines à se cloîtrer. L'Ordre de Sainte-Ursule, o.s.u., est né. Il est le premier ordre enseignant pour les femmes dans l'Église. Vers 1768, la France compte 350 monastères d'Ursulines, regroupant 9000 religieuses, qui instruisent la très grande majorité des jeunes filles.

En 1639, les Ursulines de Tours envoient en Nouvelle-France sainte Marie de l’Incarnation qui fonde le monastère de Québec et la première école pour jeunes filles dans cette colonie.  Cette fondation est la première, pour l’Ordre des Ursulines, en dehors de l’Europe.

Vers la fin du 17e siècle, Trois-Rivières n’est pas encore dotée de communauté enseignante ni de communauté hospitalière.  L’instruction est donnée en partie par les missionnaires, par les maîtres d’école ou par les notaires.

En 1697, le deuxième évêque de Québec, Mgr de Saint-Vallier, demande aux Ursulines de Québec de fonder un couvent à Trois-Rivières dont les religieuses rempliraient la double fonction d’éducatrices et d’hospitalières.

Trois religieuses de Québec arrivent le 10 octobre 1697 : Mère Marie Drouet de Jésus, première supérieure des Ursulines de Trois-Rivières, Mère Marie Le Vaillant de Sainte-Cécile, assistante et Sœur Françoise Gravel Sainte-Anne, religieuse.  L’aumônier et la supérieure du Monastère de Québec, Mère Marie Lemaire des Anges, qui devient la deuxième supérieure de Trois-Rivières, accompagnent le petit groupe de fondatrices.  Elles sont conduites à l’hôtel du gouverneur, sur le Platon.  Elles y demeurent jusqu’en 1699 où elles prennent possession du Monastère de la rue Notre-Dame, aujourd’hui la rue des Ursulines.